Archives

La sélection – LONGROW RED

« Osez le rosé… tourbé ! » …

Portant le nom d’une ancienne distillerie de Campbeltown fondée en 1896, Longrow est aujourd’hui un single malt distillé dans les mêmes alambics que ceux servant à élaborer le Springbank. Mais est utilisé un malt entièrement tourbé (et non partiellement), avec une double distillation classique, et un vieillissement uniquement en fût de réemploi. Ce malt, peu produit, a servi d’abord à donner des notes tourbées aux blends de Springbank, avant d’être commercialisé en single depuis les années 90. La série « Red » connaît une finition en fût de vin rouge, ici un cabernet-franc.

Jaune un petit peu rosé. Nez discret, puis s’affirmant à l’aération sur des notes tourbées et de fruits rouges (groseille ?). Attaque presque brûlante, mais vite empreinte d’une agréable douceur fruitée, la tourbe étant – pour une fois chez Longrow – plutôt discrète, mais présente en arrière-plan. Comme le rosé est devenu à la mode, celui- ci devrait avoir beaucoup de succès… mais bien mérité.

Longrow Red

Mariage réussi entre tourbe et vin …

Portant le nom d’une ancienne distillerie de Campbeltown fondée en 1896, et dont le dernier bâtiment existant abrite un des chais de Springbank, Longrow est aujourd’hui un single malt distillé dans les mêmes alambics que ceux servant à élaborer le Springbank. Mais est utilisé un malt entièrement tourbé (et non partiellement), avec une double distillation classique, et un vieillissement uniquement en fût de réemploi. Ce malt, peu produit, a servi d’abord à donner des notes tourbées aux blends de Springbank, avant d’être commercialisé en single depuis les années 90.

Ambré avec reflets orangés. Nez puissant, aux notes fruitées (fruits rouges) sur fond de tourbe. Attaque moelleuse, puis il devient plus sec. La tourbe se développe rapidement, mais accompagnée de fines notes fruitées (cerise, fraise) résultant du passage un an en fût de vin. Le corps est puissant, l’alcool se faisant bien sentir. Le résultat est réussi, très harmonieux, et d’autant plus étonnant que le mariage de la tourbe et du vin rouge est très rarement une réussite. Mais, chez Springbank, on sait le faire…