Archives

As we get it

Sec et surtout tourbé …

Sous cette dénomination originale («Comme nous l’avons trouvé»), Ian Mac Leod propose régulièrement l’embouteillage d’un fût unique (single cask) soutiré sans la moindre manipulation : pas de réduction, pas de filtrage à froid, pas de colorant. Pur et naturel, peut-on dire. Tout repose bien évidemment sur le talent et le savoir-faire du maître de chais pour sélectionner un fût intéressant. Pas d’âge ni d’origine géographique pour ce nouveau fût.

Jaune pâle. Nez malté, assez sec, fruité sur le bonbon anglais. Attaque sèche et brûlante, puis une tourbe avec un peu de fumé se fait sentir en arrière-plan. Equilibré et homogène, sa puissance tourbée finit par dominer le palais sans agressivité. Avec son profil bien net, sans fioritures, c’est un remarquable apéritif.

As We Get It

Un Islay puissant et chaleureux …

Sous cette dénomination originale (« Comme nous l’avons trouvé »), Ian Mac Leod propose régulièrement l’embouteillage d’un fût unique (single cask) soutiré sans la moindre manipulation : pas de réduction, pas de filtrage à froid, pas de colorant. Pur et naturel, peut-on dire. Tout repose bien évidemment sur le talent et le savoirfaire du maître de chais pour sélectionner un fût intéressant.

Jaune très pâle. Nez puissant, dominé par la tourbe plutôt phénolique, avec des notes iodées. Brûlant dès l’attaque – un peu d’eau est conseillé – il est aussi onctueux, voire gras. La tourbe phénolique est très maritime, avec une petite pointe de fumée. Mais on distingue aussi un peu de fruité. Un Islay très complet, puissant et chaleureux, avec sa tourbe ominiprésente.

As We Get It

Rhum-raisin ?

Sous cette dénomination originale (« Comme nous l’avons trouvé »), Ian Mac Leod propose régulièrement l’embouteillage d’un fût unique (single cask) soutiré sans la moindre manipulation : pas de réduction, pas de filtrage à froid, pas de colorant. Pur et naturel, peut-on dire. Tout repose bien évidemment sur le talent et le savoir-faire du maître de chais pour sélectionner un fût intéressant, sans défaut et d’une réelle qualité. Cette fois, son choix s’est porté sur un fût en provenance d’une distillerie des Highlands.
Ambré à reflets orangés. Nez puissant, fruits rouges (raisin ?) et un peu crémeux. Malgré le degré, l’attaque reste supportable, mais un peu d’eau développera davantage les arômes. Sur un corps puissant, se révèle un caractère surtout épicé, mais aussi tannique, presque résineux.
On retrouve le caractère crémeux et moelleux du nez, avec une forte concentration sur le fruité : prune rouge, raisin, rhubarbe, banane flambée. Longue finale marquée par l’astringence et les épices.

As We Get It

Si jeune et déjà bien tourbé

Sous cette dénomination originale («Comme nous l’avons trouvé»), Ian Mac Leod propose régulièrement l’embouteillage d’un fût unique (single cask) soutiré sans la moindre manipulation : pas de réduction, pas de filtrage à froid, pas de colorant. Pur et naturel, peut-on dire. Tout repose bien évidemment sur le talent et le savoir-faire du maître de chais pour sélectionner un fût intéressant, sans défaut et d’une réelle qualité. Cette fois, son choix s’est porté sur un fût en provenance d’une distillerie d’Islay.

D’une couleur jaune pâle, il développe immédiatement au nez une dominante tourbée, plutôt phénolique, mais sans excès, ainsi que quelques notes florales (fleurs blanches). En bouche, l’attaque tourbée prend vite une ampleur étonnante, appuyée par un caractère sec et presque astringent. La tourbe est dominante et très concentrée, ne laissant guère de place à d’autres arômes, à part un peu de poivre noir en arrière-plan. La permanence tourbée accompagne tout au long une très longue finale, remarquable pour un malt aussi jeune. Les amateurs des single malt tourbés d’Islay ne pourront qu’être aux anges… »